Trésors Baroques. Centre National des Arts du Canada. Pinchas Zuckerman.

81wlnn7uicl-_sl1425_Handel: Sinfonia « La Reine de Saba »

Bach: Concerto pour hautbois et violon bwv 1060.

Ouverture bwv 1068 en ré.

Telemann: Concerto pour alto en sol majeur.

 

Vivaldi: Concerto pour violon et violoncelle rv 547.

Tartini: Pastorale pour violon (arr.Respighi).

Pinchas Zuckerman, violon et alto. Amanda Forsyth, violoncelle. Charles Hamann, hautbois.

Enregistré à Southam Hall, Ottawa en novembre 2015.

Analekta. 2016. AN2 8783. 74m.29s. Appréciation: Bien ***

Largo-Allegro du concerto pour alto de Telemann

Aria de la suite en ré de Bach

Par son programme traditionnel de musique baroque, ce disque confortable et sans surprise est un pur produit de masse. On a entendu ce genre mille fois ailleurs dans tous les styles d’interprétation. Le consommateur peu averti qui ne désire meubler son salon que de cette façon y trouvera son compte.

En 2016, cette approche historiquement peu informée peut provoquer une indifférence complète chez le mélomane habitué aux sonorités des instruments historiques. On a ici plutôt l’impression d’entendre l’Orchestre Jean-François Paillard… Cela nous fait reculer profondément dans les 60’s. (L’Ouverture en ré de Bach peut faire sourire quelques baroqueux par l’anachronisme de ses lourdes notes pointées…ouf!).

Pourtant, cette manière onctueuse classique/nostalgique de livrer Bach et compagnie, est de bon aloi. Cela s’écoute sans peine, dans une belle paresse de matinée dominicale. Payer, emporter, relaxer.

 

 

3 Réponses to “Trésors Baroques. Centre National des Arts du Canada. Pinchas Zuckerman.”

  1. Tes mots m’ont fait bien rire ! Le Bach aussi. 😉 Le baroque old school reviendrait-il à la mode ?

    • Je ne crois pas…surtout quand c’est jouer sans goût.

      • Je ne pense pas non plus qu’il y aura de retour arrière.
        En tout cas, quelle passionnante évolution aura connu l’interprétation de la musique baroque ! Parfois, je me demande même si on ne la joue pas encore mieux aujourd’hui qu’à son époque. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :