Xianji Liu. Récital de guitare.

81p-NN8RpDL._SL1500_

Enregistré au Rockaway Studios, Castellón de la Plana, Espagne, en 2017. Naxos. 2017. 8.573813. 60m.50s. Xianji Liu joue sur une guitare Dominique Field.

Appréciation: Superbe*****

 

 

 

Scarlatti: Sonate k.146 (arr.Brouwer)

Tarrega: Capricho arabe

Albeniz: Suite espanola op.47

L’interprétation du jeune musicien, premier chinois gagnant du Concours Tarrega en 2016, est tout simplement sensationnelle. Sa technique étonnante est aussi extraordinaire que la musicalité et l’inspiration qu’il confère à son médium. Très attentif aux sonorités voluptueuses de son instrument, dont il exploite avec merveille toutes les subtilités, ce guitariste, que je qualifie de phénomène rare, pourra s’acquitter facilement de tous les répertoires possibles écrits ou transcrits pour la guitare.

Par exemple, le capricho arabe de Tarrega est si beau, si bien maîtrisé et libre de toutes contraintes, qu’il procure un moment de grâce unique et enveloppant… Cette façon d’étoiler et d’allonger les notes comme pour les suspendre dans l’air, et de les exposer si furtivement à l’oreille est d’un embellissement rare, que seul quelques musiciens peuvent atteindre. Un disque aussi sensationnel que ce nouveau prodige, une de ces exceptions de la grande Chine et ses milliards d’individus…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :