Boismortier, Joseph Bodin (1689-1755). Sonates op.20. Olivier Brault, violon baroque.

Sonates pour violon et basse continue op.20

Olivier Brault, violon baroque Pierre Charette 1998.

Mélisande Corriveau, viole de gambe Barak Norman, 1681.

Dorothéa Ventura, clavecin Yves Beaupré 1985.

Enregistré à l’église St-François-de-Sales, Laval en 2018.

Analekta. 2019. AN 2 8769. 65m.14s.

Appréciation: Bien***

Sonata terza

L’Oeuvre Vingtième de Boismortier est enregistré ici pour la première fois. C’est un recueil de six sonates publiées à Paris en 1727. La musique est agréable, de goût italien, très similaire à Corelli. Elle contient cependant des éléments propres à la musique française.

Olivier Brault, spécialiste et collaborateur de longue date de plusieurs ensembles de musique ancienne, vient mettre en lumière ces sonates oubliées, en les interprétant avec goût et sensibilité. Toujours juste, en équilibre constant entre virtuosité et simplicité expressive, le musicien baroque s’exécute avec naturel au fil d’une musique que l’on connait déjà par coeur.

Et c’est malheureusement le point faible de ce disque. Boismortier ne fait que copier-coller du Corelli, sans sa géniale inspiration. Et un peu plus de flamboyance dans l’interprétation aurait apporté plus de couleurs à l’album.

Olivier-Brault-photo-Hugo-B.-Lefort-5-768x1152

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :