Archive for the Strauss J. Category

Quelques suggestions pour le Temps des Fêtes. Car il n’y a pas que le Messie…

Posted in Jenkins K., Rutter, Saint-Saëns, Shostakovitch, Strauss J. on 5 décembre 2014 by rfauclair

617V-ryN4fL                                                                                                                                                                                                          Saint-Saëns (1835-1921) Oratorio de Noël op.12. Ensemble Vocal Rastatt. Holger Speck. Carus.2006.83.352

C’est un jeune Saint-Saëns de 25 ans qui a composé cette très belle œuvre, encore méconnue ici. C’est à partir de Bach que le compositeur français à puisé son inspiration. Il a choisi des textures instrumentales d’une grande douceur, comme la harpe et l’omniprésence de l’orgue. Un petit ensemble à cordes suffit, quelques voix traitées avec sobriété, et voilà que la magie de Noël fait son œuvre. Superbe. 

Prélude pour cordes et orgue

Alléluia pour solistes, cordes et orgue

 

51Q60QZT1ML                                                                                                                                                                                                             John Rutter (n.1945) Requiem et Magnificat. Cambridge Singers. John Rutter.Collegium Records. 1986-91. CSCD504.

Cette messe des morts est l’œuvre la plus connue de Rutter. Le chef britannique et fondateur des Cambridge Singers a suivi les pas de Gabriel Fauré, en offrant un Requiem d’une grande douceur. Mais les ambiances pastorales (sublime Pie Jesu) qui colorent cette œuvre donnent l’impression d’y voir des scènes de la Nativité. Ce Requiem devient alors un hommage en fin d’année pour tous ceux qui nous ont quittés. Réconfortant.

Pie Jesu

Sanctus

 

41dtw9WCPnL                                                                                                                                                                                                              Karl Jenkins (n.1944) Motets. Polyphony. Stephen Layton.D.G.2014.4793232.

Cet ex-membre du groupe rock progressif Soft Machine des années 70 est devenu un compositeur très respectable, surtout dans la musique de chœur. En comparaison d’Arvo Pärt, la musique de Jenkins est moins austère, très accessible et souvent d’une beauté émouvante. Ces motets a cappella restent près des racines traditionnelles du choral anglais, mais sont subtilement harmonisés au goût du jour. Les titres évocateurs de plusieurs pièces se marient fort bien à l’Esprit de Noël. Ces hymnes d’une grande beauté font l’effet d’un émerveillement continuel. Quiconque veut se laisser bercer par ces musiques y trouvera un baume pour son âme. Magnifique.

Ave Maria

Lullay

 

71tZIMeoOoL__SX522_                                                                                                                                                                                         Shoka.Chansons japonaises pour enfants. Diana Damrau. Nagano/OSM. Analekta.2014. AN29131.

Cela à beau parler de cerisiers en fleurs, de rivières coulant des montagnes, de la lune sous les étoiles; ces charmantes mélodies pour enfants et le ton lumineux qui s’en dégage nous font penser à Noël! La présence du beau Chœur d’Enfants de Montréal y est pour quelque chose. La voix étonnement sobre de Damrau, et les fines orchestrations du compositeur français Jean-Pascal Beintus font de ce disque charmant une agréable surprise. 

Moon in the rain

Burning sunset

 

ImageGen                                                                                                                                                                                          Shostakovich (1906-1975) Jazz Suites. National Symphony Orchestra of Ukraine. Theodore Kuchar. Brillant Classics.2006. 8480.

Il n’y a pratiquement rien de jazzé dans ces suites, mis à part leurs instrumentations qui demandent un orchestre de « variété ». Cette musique festive n’évoque pas du tout Noël. Mais après la messe de minuit, c’est la fête qui commence! Et quoi de mieux que les traditionnels polkas, valses et foxtrot pour célébrer le solstice d’hiver. Shostakovitch a trouvé, dans ces musiques divertissantes, une force exutoire à ses nombreux tourments sous un régime de terreur. La Valse no.2 est la plus connue. Irrésistible dans son élan et son inspiration, cette pièce à elle seule, emporte au loin tous nos problèmes de l’année! Prise de son extraordinaire.

Polka

Waltz no.2

 

51qF-O98XcL                                                                                                                                                                                                        Johann Strauss (1825-1899) Waltz. Willi Boskovsky. Wiener Philharmoniker.Decca.1958-1976. 443473-2.

Le fameux Concert du Nouvel An au Musikverein de Vienne est une tradition bien ancrée depuis des décennies. Le chef Willi Boskovsky est celui qui l’a le plus dirigé entre 1955 et 1979. Au programme, des valses de Strauss bien sûr! Pour célébrer la fin d’une année et en commencer une autre, cette anthologie est la meilleure depuis plus d’un demi-siècle! Vivacité des rythmes, pulsations mordantes, ces valses n’ont rien perdu de leur sève juvénile. Irrésistible.

Frühlingsstimmen

Wiener Bonbons