Clair de Lune. Debussy, Fauré, Ravel. Menahem Pressler.

61eQ5VWR2WL._SL1200_Oeuvres de Debussy.

Bacarolle no.6 de Fauré.

Pavane et Oiseaux tristes de Ravel.

Enregistré à la Salle Rémy Pflifim, Paris en 2017.

Deutsche Grammophon. 2018. 4798756. 66m.51s.

Appréciation: Sommet du Parnasse******

Arabesque no.1 

Clair de lune 

La plus que lente 

Cette année est le centième anniversaire de la mort de Claude Debussy (1862-1918). Pour l’occasion, la DG a invité le gagnant du prix Debussy de 1946, nul autre que Menahem Pressler. Le pianiste est en lien direct avec Debussy puisqu’il a côtoyé ceux qu’ils l’ont connu et joué ses oeuvres au tournant du 20e siècle.

À 95 ans, Menahem Pressler propose un voyage nostalgique sous le signe du dépouillement et de la sérénité. Ici, le temps n’a plus d’importance. Il y a dans son jeu une délicatesse particulière, une fragmentation du discours presque improvisée.

Il y a parfois ces subtiles teintes bleutées de jazz dont le musicien semble l’un des seuls à reconnaître dans Debussy. Il s’y dégage une aura et un état d’esprit proche de la vénération. Sous ses vieilles mains, il y a mille et un souvenirs… Il y aurait tant à dire sur la vie de cet homme généreux. Mais une seule phrase suffit à décrire ce disque merveilleux. C’est si beau…

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :