Archive for the Anonyme Category

Six Concertos Anonymes du 18e siècle. Les Amis de Phillipe. Ludger Remy.

Posted in Anonyme on 9 mai 2016 by rfauclair

61Iu61bilvLSix Concertos du « Cabinet no.2 » de la Bibliothèque Universitaire de Dresde. Les Amis de Philippe. Ludger Remy, clavecin et direction. Enregistré à Sendesaal Radio Bremen en 2012 et 2015. CPO. 2016. 777780-2. 59m.38s.                                                                                                           Appréciation: Très Bien ****

Concerto no.6 (flûte, violon, viola da spalla et continuo)

À Dresde, les musicologues ont découvert 7 Concertos d’un compositeur anonyme entassés sous de vieilles piles de feuilles. Cette musique fut retrouvée au côté de grands noms de l’époque baroque: Vivaldi, Pisendel, Telemann. Ce qui a fait dire aux spécialistes que ces pages inédites furent sûrement écrites par un compositeur très estimé. L’auteur de ces divertissements demeure un mystère.

Cette musique charmante rappelle les Quatuors Parisiens de Telemann. Mais les libertés de structures et l’écriture d’une belle simplicité semblent étrangères au maître de Hambourg. La forme générale de ces concertos est plutôt la sonate en trio, c’est à dire traité en duo entre la flûte et le violon, avec la basse continue. Mais à l’improviste vient se joindre la Viola da spalla ou le violoncelle obligé…Ainsi, momentanément on a un quatuor! Quel qu’il soit, ce compositeur a eu le don de capter notre attention. Les discours sont de qualité. Cela est du pur baroque comme on l’a si souvent entendu. Pourtant on se laisse vite prendre au jeu et on apprécie chaque mesure.

La sonorité du petit ensemble est d’une belle richesse de timbres. On y a ajouté une contrebasse, ce qui donne de la profondeur aux résonances. Les instruments ont tous leur personnalité bien distinctes. La viola de spalla, en particulier (mi alto, mi violoncelle) semble être un personnage un peu maladroit, mais dont on adopte rapidement la présence tellement il est sympathique. Un disque agréable d’un anonyme…qui gagne à être connu. 🙂