Archive for the Bach J.C. Category

Bach, Johann Christian (1735-1782) Sonates pour clavier op.5. Bart van Oort.

Posted in Bach J.C. on 9 mars 2014 by rfauclair

81eRSNVAjML__SL1500_Sonates op. 5 no.1 à 6

Bart van Oort, pianoforte C.Maene (2000) d’après Walter (c.1795)

Brilliant Classics. 2013. 94634. 56m.01s.

Appréciation: Superbe *****

Sonate no.5 (Allegro-adagio-prestissimo) en mi majeur

Allegretto de la 6e sonate en do mineur

Le dernier fils de Bach fut un grand voyageur, contrairement aux membres de sa célèbre famille. En mettant le cap vers l’Italie, sa musique fut complètement transformée, jusque là très influencée par son demi-frère Carl Philipp Emanuel. Ensuite il devint le « Bach de Londres » et fit une brillante carrière. Il est considéré comme l’un des plus grands représentants du style « galant » de la période classique.

Ses sonates op.5 sont des œuvres fleuries, simples et chantantes d’où l’apparente facilité de leur structure révèle néanmoins une inspiration franche et sincère. Mozart aimait profondément son œuvre. C’est à partir de ces compositions que le jeune Mozart créa son style et apporta à la sonate pour piano un accomplissement supérieur.

Lors de sa publication en 1766, l’opus 5 de Bach apparut alors que le pianoforte était de plus en plus à la mode. Délaissant le clavecin et ses limites expressives, les musiciens retrouvaient au pianoforte de nouvelles couleurs beaucoup plus intéressantes. Aujourd’hui, les sonorités croustillantes et brillantes de ces petits pianos de salon semblent associées à l’œuvre de J.C.Bach.

Bart van Oort est considéré comme l’un des meilleurs pianofortistes de notre époque. Jouant sur une excellente copie d’un Walter (c.1795), le musicien mord à pleine dent dans ces pages truculentes et d’une irrésistible galanterie. Virtuosité et expression sont au rendez-vous dans un jeu toujours solide et convaincant. À noter, la 6e sonate en do mineur, aux racines baroques évidentes, en hommage au grand Johann Sebastian. Superbe.

Bach, J.C. (1735-1782) Missa da Requiem. Miserere. Akademie für Alte Musik Berlin.

Posted in Bach J.C. on 3 avril 2012 by rfauclair

81IZHjaksnL._SL1267_Lenneke Ruiten, Ruth Sandfoff,

Colin Balzer, Thomas E.Bauer

Rias Kammerchor

Akademie Für Alte Musik Berlin

Enregistré à Jesus-Christus Kirche, Berlin en nov.2010.

Hans-Christoph Rademann, dir. Harmonia Mundi. 2011. HMC 902098. 74m.55s.

Appréciation: Superbe*****

Requiem aeternam

Lacrimosa

Cor mundum crea

« Ô Dieu, crée en moi un coeur pur. Et renouvelle un esprit droit en mon être. Ne me rejete pas loin de ta face. »

Un Bach en Italie! C’est à 22 ans que Jean Chrétien composa ce Requiem sous la supervision du Padre Martini. Par ces accents de style baroque et galant, cette messe de Requiem étonne par son originalité. Elle débute dans un climat contemplatif d’une grande beauté, supportée d’un cantus firmus chanté aux basses. Le Dies Iraes,et Quantus tremor nous frappent par leur force dramatique, digne d’un Mozart. S’enchaînent ensuite plusieurs arias proches de l’opéra italien. Le Miserere est plus lumineux dans son ensemble. Il comprend de beaux airs, dont le radieux Cor mundum crea chanté par la soprano Lenneke Ruiten…(un nom à retenir !) La prise de son est superbe.